histoire

Première approche.  [retour]


Château Havré gravure

                                                 Havré - Le château - Gravure.

Des découvertes réalisées aux XIXème et XXème siècles concernant les époques préhistorique, gallo-romaine et franque permettent d’attester du peuplement ancien du village.

L’église d’Havré dépendait de l’abbaye de Saint-Denis-en-Broqueroie dès le XIIIème siècle ; l’église de Ghislage en était un secours. Par ailleurs, la chapelle de Saint-Antoine-en-Barbefosse (ordre crée en 1382 par le comte de Hainaut) avait son châtelain tandis que la chapelle de Saint-Jacques, érigée à Beaulieu (hameau de Petit-Havré) au XIIIème siècle, dépendait également de l’abbaye de Saint-Denis. Enfin, la chapelle Notre-Dame-de-Bonvouloir fut érigée en 1625.

Au XIIème siècle, la seigneurie d’Havré fut donnée par le comte de Hainaut au châtelain de Mons à titre héréditaire. Après la première branche des Havré, la seigneurie passe successivement aux Enghien, aux Harcourt, aux Dunois, aux Longueville et, enfin, par échange en 1518, aux Croy qui la tiendront jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.

La seigneurie de la maison de Croy fut érigée en marquisat par Philippe II en 1564, puis en duché l’an 1627 par Philippe IV, roi d’Espagne en faveur de Charles-Philippe-Alexandre de Croy, marquis de Renty. Outre la seigneurie principale, on trouvait à Havré celle de Beaulieu et de Foyau.

                                     Havré armoiries

Armoiries d'Havré . Ecartelé : aux 1 et 4 d'argent à trois doloires de gueules ; aux 2 et 3 d'argent à trois fasces de gueules  - Armes identiques à celles du village de Ghlin.