histoire

Saint-Denis, évêque et martyr.  [retour]


Denis ou Denys (de Dionysos, dieu grec de la vigne et du vin !) a participé à l'évangélisation de la Gaule au 3e siècle comme chef chrétien ou comme premier évêque de Paris. Il fut décapité en 258, au temps de l'empereur Aurélien, sur la colline de Montmartre...


                              St-Denis martyr

Le martyr aurait alors porté sa tête jusqu'à l'emplacement de l'actuelle basilique de Saint-Denis, au nord de Paris, à l'endroit même où des moines recueillirent ses reliques.

À vrai dire, ce miracle a été imaginé au 9e siècle par les moines qui se sont inspirés d'un autre Denis, grec celui-là. Les moines voulaient relever le prestige de leur abbaye et attirer en plus grand nombre les pèlerins, source irremplaçable de revenus et de dons. Ils craignaient aussi que les rois ne délaissent leur abbaye, nécropole royale depuis l'époque de Dagobert.

De la même façon, à la même époque, l'abbé Hilduin de Saint-Denis (Paris) aurait imaginé que le nom de Montmartre venait du latin «Mons martyrium» (mont du martyre). 

Statue Saint-Denis

                     Statue de l'autel dédié à Saint-Denis dans l'église du village.