histoire

Première approche.  [retour]


                            Nimy armoiries

                   Armoiries de Nimy identiques à celles de Mesvin (et de Soignies).

De nombreux vestiges préhistoriques (dès le paléolithique), gallo-romains et francs attestent l’ancienneté de l’implantation humaine. La première mention de Nimy date du XIème siècle.

La seigneurie foncière appartenait à Sainte-Waudru sur toute l’étendue de Nimy : le chapitre y exerçait les droits de haute, moyenne et basse justice, y percevait les deux tiers de la grosse dîme et y exploitait des terres agricoles.

La mairie héréditaire détenue notamment par la famille de Roisin jusqu’en 1351 et les échevins du domaine de Sainte-Waudru étaient communs à Nimy et Maisières. Cette entité bénéficia d’une charte-loi assez tôt, confirmée en 1388 et amendée en 1512.

Le comte de Hainaut y percevait des rentes et les mortes mains. Les habitants lui devaient certaines corvées. Nimy était un des huit villages exempt de tonlieu (taxe sur le transport des marchandises) à Mons, au moins dès le XIIIème siècle. 

Nimy romain GN

    Le village de Nimy à l'époque gallo-romaine : évocation de Gérard Noirfalise.