histoire

Un grand nom : VILAIN XIIII.  [retour]


Armoiries Vilain XIIII

Le Vicomte Adrien Vilain IIII fut conseiller communal de Maisières de 1892 à 1932, l'occasion de nous interroger sur le nom de cette famille.

L'origine du nom des Vilain XIIII remonte à leur ancêtre Willem de Gand dit le Frison. Il était fils cadet de Hugues, châtelain de Gand, et d’Ode de Champlite (XIIIème siècle). Ce nom devint ensuite Villanus a Gandavo et Villain ou Vilain de Gand. La branche aînée des Gand-Vilain s’éteignit au XIXème siècle et seule subsiste la branche cadette des Vilain XIIII, qui habita Alost, Gand et Wetteren.

L’origine du chiffre XIIII est inconnue mais très ancienne. Il est porté dans les deux branches de la famille soit dans les armes, soit dans la signature. C’est ainsi que Adrien III Vilain de Gand (1492-1532) eut comme devise « XIIII autre ne veux XIIII », ce qu’on pouvait lire dans une verrière de l’église de Winckel. Son monument funéraire à Denderleeuw porte plusieurs fois le chiffre XIIII sur les vêtements du gisant. Les évêques de Tournai, Maximilien de Gand et Vilain (1571-1644) et François de Gand et Vilain (mort en 1667) portaient dans leur blason et leur signature le chiffre XIIII. Lorsque Pierre Vilain, prévost de Saint-Pierre à Gand, vend la terre « du Grand-Noble à la Pinte » en 1637, son sceau porte le XIIII au dessus de ses armes. 

De nombreuses inexactitudes ont paru sur l’origine du chiffre XIIII. L’hypothèse la moins invraisemblable pourrait être la similitude du mot « veertien  » ( 14 en néerlandais) avec « verdien » (servir en néerlandais), ce qui le rapprocherait de la devise de nombreuses familles nobles (« Servir », «Je sers », « Ich Dien » … )

 
 [Source : E. Frist – Maisières, Voyage à travers les siècles - 1969]

 

Vicomte Charles Vilain XIIII

Le personnage figurant sur la gravure ci-dessus est le Vicomte Charles, Ghislain, Guillaume VILAIN XIIII, né à Bruxelles, le 15 mai 1803, décédé à Leuth, le 16 novembre 1878, Ministre d'Etat, Président de la Chambre des Représentans.