plan popp lithographie cadastre
plan popp lithographie cadastre
plan popp lithographie cadastre
plan popp lithographie cadastre

La lithographie


Procédé

Sur une plaque de pierre calcaire à grain très fin en provenance principale de Bavière (la pierre de Solnhofen, réputée comme étant la pierre calcaire la plus dure et la plus dense du monde), mais aussi de Basècles, on trace à l'encre grasse le dessin souhaité. Le corps gras de cette encre fixé par une solution acide va s'attacher à la pierre.

On passe un rouleau chargé d'eau sur la pierre; celle-ci s'imprègne d'humidité sauf sur les lignes grasses.

On passe alors avec un rouleau chargé d'encre d'imprimerie; celle-ci sera retenue seulement par les lignes grasses et repoussée par l'humidité des parties vierges. On place sur le tout une feuille de papier avec une pression suffisante; on obtient une reproduction fidèle en sens inverse du dessin tracé.

Il s'agit d'une invention (fin du XVIIIème siècle) du Bavarois Aloys Sennefelder.


Photos du matériel utilisé

Pierre sur laquelle on travaillait pour reproduire une lithographie. Il s'agit, ici, de la reproduction d'un plan, mais pas de ceux que Monsieur Popp a réalisés.

Mais le travail n'était pas seulement manuel. On utilisait notamment une "machine à graver" la pierre.

Photo d'une presse (Voirin) sur laquelle on réalisait les lithographies.